Accueil > Textes > Activités > Médias / Multimédia / Audiovisuel > Prise de position de militantEs du CLEEM sur l’éducation aux médias

Prise de position de militantEs du CLEEM sur l’éducation aux médias

Telecharger le pdf  Télécharger l'article en PDF

Les médias sont des outils aux multiples fonctions : d’échanges, d’expression et de communication, d’information, d’accès aux savoirs et de recherche d’information, de divertissement et de jeu.

Or, le rôle et l’influence des environnements médiatiques dans la vie des jeunes n’est plus à démontrer (pour les jeunes, le temps passé devant les écrans est la 2è activité après le sommeil) en ce sens qu’il participe, en concurrence directe avec l’école et la famille, à leur socialisation. Il convient donc de ne pas les négliger/sous estimer.

Les multiples usages des médias, de la part des jeunes, ont conduit à la création de représentations de la part des parents, chercheureuSEs, animateurICEs, enseignantEs avec une impression de confusion entre le réel/virtuel, du rapport à la violence ou encore l’addiction aux écrans. Ces discours, trop simplistes, ne révèlent pas la complexité des usages des jeunes vis à vis des écrans.

Mais les environnements médiatiques utilisés sont aussi fortement marqués par une dimension commerciale et politique très prégnante et agressive. Noam Chomsky pose cette question puisque pour lui, « la fonction principale des mass media est de mobiliser le public pour qu’il soutienne les intérêts dominants des gouvernements et du secteur privé ».

Dès lors l’enjeu d’une « éducation à »/éducation aux médias est posée.
L’éducation aux médias, l’accompagnement à l’utilisation, l’appropriation, la compréhension des enjeux et la critique est un enjeu essentiel/une nécessité.

Cela pose la question de notre rapport à l’image/aux médias, de notre compréhension, de notre décryptage de l’information/des médias. Ceci renvoie directement à un enjeu de pouvoir puisque dans une société où l’information est ci prégnante, ceci renvoie à notre accès à l’information et donc au pouvoir.

Il convient dès lors de mettre en place les conditions (des démarches, de réfléchir et de produire des ressources pédagogiques multimédias et des dispositifs pédagogiques) qui devront conduire à la maîtrise par les jeunes, d’outils et de processus en oeuvre dans l’utilisation des techniques et technologies qui leur permettent de s’exprimer, de créer, de communiquer, de s’informer, de critiquer.

L’ Éducation aux Médias participe au développement et à l’intégration de nombreuses compétences et ce, dans plusieurs domaines contribuant ainsi à former des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique.

Ainsi cette démarche s’inscrit dans un processus d’apprentissage qui aide à passer de « simple consommateurICE »« disposant d’un temps de cerveau disponible », à celui d’acteurICE, d’utilisateurICE avertiE.
Agir dans l’Éducation aux Médias en utilisant et participant au développement de logiciels libres, évite de nous transformer en représentants commerciaux de grandes multinationales.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0