Accueil > Pris sur le vif > Découverte dans la nuit

Dans ce camp d’ados installé dans le massif d’Aurouze au pied du pic de Bure, le directeur, passionné d’astronomie, réfléchit depuis quelques jours au moyen d’intéresser les jeunes à la découverte astronomique.

Ayant repéré que la lune présentait très tôt dans la soirée et pour peu de temps un fin croissant, il plante à l’heure du crépuscule solidement un pieu de 1,50m dans le sol. Il cloue sur l’extrémité une petite plate-forme de contreplaqué. Quelques jeunes le regardent faire, mais aucun n’intervient. Le soir arrive, la pénombre s’installe, le croissant de lune brille très fort vers le sud ouest, on peut même distinguer l’ensemble du disque lunaire, le croissant très lumineux et l’autre partie du disque lunaire que l’on appelle lumière cendrée. Alors il pose ses jumelles sur le petite plate-forme, les oriente vers l’astre de nuit et ne les touche plus de peur de les faire trembler. Il regarde ! Silence... Un ado s’approche :
— Qu’est ce que tu regardes ?
— La Lune.
— Et qu’est ce que tu vois avec tes jumelles ?
— Les cratères lunaires.
—  ?? !!
— Tu veux voir ?
— Ouais !
L’ado s’approche, regarde dans les jumelles... SILENCE.
— Oh super ! Hé les mecs, j’vois les cratères !
D’autres arrivent qui veulent voir.
— Super génial !
Les questions fusent : « On voit quand même toute la Lune dans le noir ! C’est quoi la lumière cendrée ?.. Et les cratères se font comment ? ». Minuit, la discussion continue. Le directeur rappelle que demain on part en montagne, chacun va vers sa tente. « T’as vu, c’était chouette. »
Les commentaires vont bon train dans les tentes, les ados viennent de découvrir la science astronomique.

Article extrait des Dossiers des Cahiers de l’animation Vacances Loisirs - n°6 - Eclipses et Astronomie

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0